La réserve naturelle du Müllembourg

La réserve naturelle de Müllembourg

Voyage au pays des oiseaux

Un espace naturel vivant

Le marais de Müllembourg est un espace naturel vivant et mouvant. Gagnés sur la mer, ces 48 hectares de marais appartiennent au vaste ensemble des marais côtiers atlantiques et sont le refuge de nombreuses espèces végétales et animales.
 

Sur le Grand Müllembourg, les longues années d’abandon ont créé des îlots à l’abri des prédateurs terrestres, propices à certaines espèces d’oiseaux, à condition que l’eau de mer continue de circuler grâce aux ouvrages hydrauliques, amenant avec elle de nombreux invertébrés marins.

Sur le Petit Müllembourg, constitué de marais salants encore en activité, ces mêmes espèces cohabitent avec les sauniers.

Réserve naturelle du Müllembourg - Jean-Sébastien Evrard

Réserve naturelle du Müllembourg - Jean-Sébastien Evrard

La réserve naturelle du Müllembourg - Philippe Gaumont

Un milieu naturel exceptionnel et sensible

Ces marais représentent en hiver un important reposoir à marée haute pour les limicoles, canards et bernaches, qui hivernent autour de l’île.

 

Au printemps, certains migrateurs de retour d’Afrique font simplement une étape, tandis que d’autres comme le Tadorne de Belon, la Sterne pierregarin et l’Avocette élégante, profitent des levées de terre pour dissimuler leur nid.

 

Depuis 1955, les marais de Müllembourg sont gérés par la Ligue Protectrice des Oiseaux en concertation avec la commune de Noirmoutier-en-l’île. Ils constituent un milieu exceptionnel pour observer la vie dans les marais, sur les vasières, et découvrir la gestion d’un milieu naturel sensible. Les réserves naturelles de l'île de Noirmoutier, reconnues pour être des lieux de balades aux paysages et ambiances somptueux, n'en sont pas moins des milieux sensibles avec des intérêts écologiques et patrimoniaux forts. Il faut donc en être respectueux. 

Réserve de Müllembourg - Noirmoutier-en-l'île

Quelques conseils pour observer les oiseaux

  • Préférez la balade et l'observation en solitaire ou en petit groupe.
  • Ne cherchez pas l'observation à tout prix, c'est souvent le hasard qui provoque la rencontre.
  • Pour mettre plus de chance de votre côté, n'hésitez pas à vous documenter sur les moeurs, la biologie et les périodes de présence des oiseaux. 
  • Les animaux peuvent être victimes de l'intérêt qu'on leur porte : un prédateur peut profiter du dérangement. Il faut donc observer discrètement et se retirer des lieux où l'on sème le trouble. 
  • Munissez-vous d'une bonne paire de jumelles : 8x40 ou 10x50.
La réserve naturelle de Müllembourg - Joncheray

Balade en longeant la réserve de Müllembourg - Joncheray

La réserve naturelle de Müllembourg