Pêche à pied_header

La pêche à pied sur l'île de Noirmoutier

Enfilez vos bottes et sortez vos épuisettes !

Les plages de l'île de Noirmoutier se prêtent particulièrement à la pêche à pied. Ce sont des moments à partager en famille, entre amis ou en solo pour apprendre à observer et à respecter la nature.

Les bons coins

  • La plage des Dames et l’Anse Saint-Pierre : crevettes roses, coques, moules, bigorneaux et palourdes.
  • Le Vieil et l’Herbaudière : crevettes roses, bigorneaux, palourdes, crabes et huîtres creuses.
  • L’Épine, la Pointe du Devin : palourdes, bigorneaux, moules et crevettes roses.
  • La Guérinière, Pointe de la Loire : palourdes, huîtres creuses et crabes.
  • La Passage du Gois : coques, bigorneaux et palourdes.
Carte zones de pêche à pied

Vivez une journée de pêche

Au rythme des grandes marées dont les coefficients prometteurs avoisinent les 100, les amoureux de la pêche à pied envahissent les zones de pêche. Depuis longtemps, ils ont repéré sur leur calendrier des horaires de marées le jour attendu. La lune est pleine. La mer va se retirer très loin et découvrir une terra presque incognita. Ces jours de grandes marées, on voit converger de toute la Vendée des pêcheurs à pied qui viennent remplir leur panier. Parfois ils viennent de plus loin et même de Paris ! Une des zones les plus prisées, pour la pêche à pied sur l'île de Noirmoutier, est la partie comprise entre le Gois et les parcs à huîtres entre Beauvoir et Noirmoutier.

 

Là, s'active, loin de la chaussée découverte, une foule de fourmis en cirés jaunes ou verts, râteau ou cuillère à la main, panier ou seau posé près des bottes de caoutchouc. Penchés sur leur image qui se reflète à peine dans ce qui reste d'eau, ou scrutant d'un œil le moindre petit trou sur les rides de sables, les pêcheurs guettent leur proie. Une bulle d'air et c'est parti ! Les enfants débutants ou les pêcheurs moins chanceux peuvent se rabattre sur les bigorneaux. Le panier rempli, on rejette les plus petites prises à la mer dans un geste de clémence et un espoir... de les retrouver plus grosses la prochaine fois. Au retour, pendant le trajet, on les imagine farcies au beurre d'ail, dégustées crues avec un petit verre de muscadet ou une tartine de pain beurre-salé ou à la crème garnissant un énorme plat de tagliatelles.
 

Consultez les horaires de marée

Pêche à pied - Gois - Jean-Sébastien Evrard

Une journée de pêche à pied en famille au Gois - Jean-Sébastien Evrard

Pêche à pied - Jean-Sébastien Evrard

Les astuces et règles de base

  • Munissez-vous de bottes ou de bonnes chaussures, d’un panier ou d’un seau.
  • Prenez le temps de consulter les horaires de marées.
  • N’utilisez que la grapette à 3 dents et le couteau pêche-palourde comme outils. L’usage de toute autre engin de pêche est interdit.
  • Prenez des repères à terre et en mer pour retrouver votre chemin.
  • Ne pêchez que ce que vous êtes sûrs de consommer ensuite.
  • Informez-vous sur la taille minimale des coquillages à pêcher pour ne pas nuire à l’environnement.
  • Remettez les cailloux que vous aurez déplacés.
  • Soyez patients…
  • Évitez d’utiliser des sacs plastiques pour conserver vos captures. Il est préférable d’utiliser soit un panier en osier ou en plastique de manière à ce que l’eau puisse être évacuée.
Pêche à pied - réglementation - Jean-Sébastien Evrard

Les tailles minimales et quantités autorisées

Le milieu marin est généreux mais pas inépuisable, il est indispensable d’en prendre soin, afin d’en assurer sa pérennité… 

Respectons les tailles minimales et les quantités autorisées par personnes :

  • Palourdes (japonaises) : 3,5 cm / 3 kg.
  • Palourdes (européennes) : 4 cm / 3 kg.
  • Huîtres creuses : 5 cm / 5 douzaines (dans la limite de 5 kg).
  • Coques : 2,7 cm / 4 kg.
  • Moules : 4 cm / 5 kg.
  • Crevettes roses : 5 cm.
  • Crevettes grises : 3 cm. 
  • Berniques ou patelles : 3 kg.
  • Crabes : 13 cm (tourteau) et 6,5 cm (étrille ou balleresse).
  • Bigorneaux : 3 kg.

Il est formellement interdit de vendre des produits pêchés.

La réglementation de la pêche des coquillages en Vendée est susceptible d'évoluer en 2019. Plus d'informations : www.vendee.gouv.fr

Le coin gourmand

Idée recette : cuisson des bigorneauxIngrédients : 
- Bigorneaux,
- Feuilles de laurier, thym,
- Sel, poivre.

Couvrir les bigorneaux d’eau froide, additionnée de 30g de sel par litre d’eau (taux de concentration de l’eau de mer), d’au moins une cuillère à café de poivre par litre d’eau et de feuilles de laurier et branches de thym. Mettre sur le feu et dès le début de l'ébullition éteindre le feu et laisser 5 minutes tel quel. Egouttez ensuite les bigorneaux, ils viendront entièrement et facilement à la dégustation et les opercules seront également très faciles à enlever.

Conseils pour bien consommer sa pêche- Abstenez-vous de ramasser des coquillages fouisseurs (palourdes, praires, coques…) posés sur le sable car ils peuvent être malades.
- Lavez votre pêche à l’eau de mer.
- Consommez vos coquillages dans les 24 heures.

Pêche à pied - Alexandre Lamoureux
Je vais pêcher avec papa - Jean-Sébastien Evrard

Pêche à pied - Jean-Sébastien Evrard