matomo
Site de l’office de tourisme
Noirmoutier
Le blog

Découvrez
nos moments vrais

sur l'île de Noirmoutier
Bois de la Chaise, l’estacade ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

Le Bois de la Chaise, l’incontournable de l’île de Noirmoutier

Que serait l’île de Noirmoutier sans l’indémodable Bois de la Chaise ? Se balader dans ses allées, ses criques, à la plage des Dames… mais en fait, connaissez-vous vraiment son histoire ?

Temps de lecture : 5 min

Le Bois de la Chaise est un site naturel unique qui a depuis longtemps charmé les Français. Il a eu un rôle majeur dans le développement touristique de l’île de Noirmoutier grâce à sa beauté et sa singularité.

 

Ce grand domaine forestier, composé de 110 hectares et situé sur la “côte sauvage” de l’île, a tout pour plaire : de belles allées harmonieuses et verdoyantes, où se côtoient pins maritimes, chênes verts, arbousiers, alaternes, mais également du mimosa aux mois de février et mars. Nichées au creux de cette végétation dense méditerranéenne, on y découvre de splendides villas aux styles architecturaux variés.

 

Il est aussi agréable de se promener sur la plage des dames, sur sa jolie promenade et le long de ses mythiques cabines. À proximité, on accède d’un côté à la longue plage des Sableaux et de l’autre, à la petite crique intimiste de l’Anse Rouge et à la très chic plage des Souzeaux surplombées de villas.

 

Que vous soyez un habitué ou que vous découvriez ce site touristique pour la première fois, vous êtes-vous déjà demandé quel était l’histoire du Bois de la Chaise ?


Lisez la suite pour en apprendre plus sur ce lieu incontournable !

 

Promenade au Bois de la Chaise ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
Promenade au Bois de la Chaise ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

 

1) Le Bois de la Chaise, les origines d’un site mythique

A) Une source d’inspiration

Dès le début du XVIIIème siècle, ce lieu suscite une grande fascination pour de nombreux écrivains, poètes, artistes et scientifiques de l’époque. On vante ses charmes dans plusieurs poésies et textes en le décrivant comme un « lieu idyllique, un petit paradis ».

 

À l’époque du romantisme et du naturalisme, il est coutume de valoriser la nature et de s’y rendre pour respirer le bon air et échapper à l’agitation et à la pollution de la ville.

 

Ainsi, en août 1886, l’écrivain Octave Mirbeau quitte Paris et sa « fièvre mauvaise » pour y découvrir un lieu authentique, romantique et apaisant.
 

Plage des Dames ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
Plage des Dames ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

Ce site attire également les scientifiques. Au début du XIXème siècle, des botanistes, entomologiste et minéralogistes inventorient les richesses naturelles de l'île pour les répertorier dans des revues savantes.  

 

B) Le développement du tourisme au Bois de la Chaise

Avant le XIXème siècle, ce site naturel n’était pas aménagé. Il était ardu de se promener dans les bois. Ce n’est qu’à partir du début du XIXème siècle, sous l’impulsion de Jean Corneille Jacobsen, qu’un réseau de chemins aménagés commence à se construire :  les allées où vous pouvez actuellement vous balader sont ainsi créées.  

 

Au cours de ce siècle, plusieurs notables de l’île observent d’un bon œil leurs voisins. Les lieux de villégiatures de Pornic et Préfailles connaissent une forte envolée économique liée au développement du tourisme. Souhaitant faire de l’île de Noirmoutier un lieu de villégiature à la mode, les notables décident d’aménager le Bois de la Chaise en fonction des tendances touristiques de l’époque.

 

En 1859, Jules Piet crée la « Société des bains de mer de Noirmoutier » et installe quelques cabines sur la plage des Souzeaux afin que les premiers touristes puissent s’adonner aux bains de mer. Quatre ans plus tard, la société déménage à la plage des Dames car elle est plus abritée des vents et commence à la développer. 

 

La plage des Dames ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
La plage des Dames ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

 

2) Les activités et tendances touristiques en vogue 

A) Les activités balnéaires d’antan 

  • Les bains de mer 

Au XVIIIème siècle, les Anglais, précurseurs des tendances touristiques, rendent une nouvelle activité à la mode : les bains de mer. Ces derniers peuvent se prendre de plusieurs manières : dans une baignoire d’eau de mer chauffée, directement dans la mer ou bien en se faisant seulement des bains de pieds à l’eau de mer. Dans ses mémoires, la comtesse de Boigne évoque les vertus thérapeutiques des bains de mer qui seraient idéals pour soigner les maladies de nerfs et apaiser le corps.  


À partir du milieu du XIXème siècle, les touristes affluent sur les plages du Bois de la Chaise et se jettent à la mer, même à basse température, pour y ressentir tous les bienfaits.

 

  • Se baigner
Baigneurs ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
Baigneurs ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

 

Au XIXème siècle, peu de personnes savent nager et un bon nombre d’entre eux craignent l’océan. Certains insulaires l’affrontent sans peur et deviennent les maitres-nageurs de l’île. Ils aiment apprendre aux baigneurs novices comment nager et profiter des plaisirs balnéaires. Pour rassurer les débutants, ils nouent plusieurs cordes à des piquets dans l’eau pour que leurs élèves puissent s’y agripper et se sentir rassurés.


Le saviez-vous ? On aime nager nu sur l’île de Noirmoutier !

Au XIXème siècle et les siècles précédents, les touristes aiment se baigner sans le moindre apparat sur les plages et criques de l’île. Suite au développement du tourisme et à la hausse de fréquentation des visiteurs, un bon nombre d’habitants se plaignent auprès des mairies.

La polémique est telle qu’un arrêté est signé en avril 1845, autorisant les touristes à se baigner nu uniquement sur la plage des Dames. Même avec cette mesure, les insulaires ne sont pas satisfaits. Ainsi, en 1857, les visiteurs peuvent se baigner nu à plus de 150 mètres des habitations. De nos jours, il existe une plage naturiste : au sud de la plage de Luzéronde.

 

La pêche aux crevettes ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
La pêche aux crevettes ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

 

  • Pêcher 

Bien avant l’arrivée des touristes, les habitants pratiquent la pêche à pied, la pêche à la crevette et la pêche traditionnelle pour se nourrir. Les visiteurs citadins apprécient cette activité et n’hésitent pas à s’équiper d’épuisettes et de sceaux pour partir à la pêche à la crevette et à la pêche à pied dans l’espoir de ramener de quoi se faire un bon festin iodé !
 

  • Les premières activités nautiques 

Dès le XIXème siècle, le canoé est une activité nautique populaire auprès des visiteurs puis, plus tard, apparait la pratique de la voile.

 

Canoé Bois de la Chaise ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
Canoé Bois de la Chaise ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

 

Les activités nautiques connaissent un tel succès qu’un événement d’envergure est créé : les régates du Bois de la Chaise, organisées le 2 août 1867. Les visiteurs profitent d’une course unique de voiliers traditionnels et vieux gréements.  À l’issue de la course, l'empereur Napoléon III offrit, en personne, les médailles aux gagnants.

 

Depuis, l’événement a lieu chaque année en août mais sans empereur ! 

 

 

B) Les balades et activités détente

  • Se détendre en pleine nature 

À cette époque, on aime admirer la vue et prendre son temps. Les visiteurs aiment les activités détente : rêver en se promenant le long de la « côte sauvage », la peindre de tout son long et s’installer face à la mer pour coudre.

 

  • Se promener au Bois de la Chaise, à pied ou à dos d’âne

Dès le début du tourisme sur l’île, les visiteurs affluent dans les grandes allées du Bois de la Chaise. C’est un lieu de promenade très apprécié. On apprécie la fraicheur des allées l’été et la plage des Dames aménagée pour se retrouver en famille, entre amis ou se montrer auprès de la bonne société.


Une activité touristique connait un fort succès : les excursions à dos d’âne. En plus d’être un moyen de transport pour les habitants et un outil de travail pour les aider à cultiver la terre, les petits cagnots (ânes en patois) sont une ressource très rentable. C’est en effet l’attraction favorite des touristes de la belle époque. Petits et grands s’empressent de faire la queue pour faire une balade à dos d’âne.  

 

Balade à dos d’âne ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
Balade à dos d’âne ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

 

3) La Plage des Dames, la mythique station balnéaire 

Au milieu du XIXème siècle, les actionnaires de la Société des bains de mer mettent des équipements à la disposition des visiteurs : tables, bancs, chaises, cabines, miroirs et même des baquets en bois pour les bains de pieds ! Tout est bon pour passer de bons moments à la plage des Dames ! Un fourneau avec une chaudière en fonte y est installé pour concocter un déjeuner aux touristes et chauffer l'eau des baquets pour les bains de pieds.


Aux XIXème et XXème siècles, les actionnaires aménagent la plage pour attirer les familles de la bonne société : construction du remblai, de l’hôtel le beau rivage avec son restaurant et sa terrasse en bois, plantations de pins maritimes, lauriers, tamarins pour agrémenter cette belle promenade… 

 

Hôtel beau rivage ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
Hôtel beau rivage ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

Le saviez-vous ? La majorité des scènes du film "les vacances du Petit Nicolas" a été filmé sur l'île de Noirmoutier !

Durant l'été 2013, l'équipe de tournage crée des décors du XXème siècle et redonne vie à l'hôtel le Beau rivage pour les besoins du film "les vacances du Petit Nicolas", sorti en 2014. L'hôtel le Beau-Rivage est ainsi le lieu de séjour de la famille du Petit Nicolas. Actuellement, c’est un bâtiment où l’on peut se restaurer, prendre une glace et où est installé le cercle de la Voile du Bois de la Chaise. 

 

Un événement a permis de faire de la plage des Dames, une destination en vogue : la création de l’Estacade en 1885. Cette dernière servait à faire accoster les bateaux à vapeur qui venait de Pornic. Ainsi, les citadins nantais et parisiens se rendaient à Pornic en train puis embarquaient par le vapeur pour un séjour sur l’île. Le programme était souvent le même : se détendre sur la plage, prendre un repas en famille ou entre amis, se montrer auprès des autres et finir par une promenade à dos d’âne.

 

Estacade et balade à dos d’âne ©Les Amis de l’île de Noirmoutier
Estacade et balade à dos d’âne ©Les Amis de l’île de Noirmoutier

La station balnéaire connait un si fort succès que le maire de Noirmoutier-en-l’île, à la fin du XIXème siècle, favorise l’installation des cabines et incite les familles de la bonne société à les louer. Ainsi, il est de coutume de posséder sa propre cabine pour se valoriser en société.
Aujourd’hui les cabines sont l’identité même de l’île de Noirmoutier ! Elles sont protégées et leur installation est réglementée. C’est actuellement l’association des Cabines de Plage de Noirmoutier qui entretient ce patrimoine historique.
 

 

4) Les majestueuses villas du Bois de la Chaise 

À partir des années 1860, les terres du Bois de la Chaise n’appartiennent plus à la famille Jacobsen qui en héritaient pendant une dizaine d’années. Les excursionnistes affluent pour s’adonner aux bains de mer et, envoutés par les lieux, décident de s’installer dans les anciennes propriétés de la famille Jacobsen ou de faire construire leur propre villa. Lors de votre balade, vous en verrez cachées au beau milieu de la végétation du Bois de la Chaise ou sur la plage des Souzeaux.

 

Villa Bois de la Chaise ©FDSF
Villa Bois de la Chaise ©FDSF


À cette époque, on commande son chalet (nom que l’on donnait aux villas aux XIX et XXème siècles) dans des catalogues. On choisit son chalet par type et style architectural en vogue : néo-réaliste, médiéval, manoirs anglais, maisons basques, 1900... Un joli mélange architectural à admirer lors de votre promenade. Les catalogues sont diffusés dans plusieurs régions françaises, ce qui fait que l’on retrouve les mêmes types de villas dans des stations balnéaires de la côte Atlantique ou Normande. 


Ils nommèrent leur villas de jolis noms : « La Maison du Pêcheur », « L’Equinoxe », le Gaillardin »… des noms propices au dépaysement, à la sérénité et au rêve.

 

Pour inciter les familles aisées à acheter un terrain au Bois de la Chaise et à y construire leur villa, des affiches publicitaires sont insérées dans les guides des voyageurs vantant la beauté de l’anse des bains et le bateau à vapeur Pornic-Plage des Dames permettant de faciliter l’accès aux lieux. 

 

La tour plantier, une villa originale 

Villa plantier ©Office de tourisme de l’ile de Noirmoutier
Villa plantier ©Office de tourisme de l’ile de Noirmoutier


Voici une villa qui sort du lot : la tour plantier. Située sur la plage de l’Anse Rouge, elle surplombe la crique et étonne les visiteurs avec ses allures de phare. C’est la première villa construite sur ce lieu touristique et qui favorise la construction des villas.  


C’est le docteur Frédéric Plantier, frère de Louis-Joseph Plantier, l’ingénieur des Ponts et Chaussées qui a construit le premier phare du pilier en 1827, qui ordonne la construction de la tour Plantier en 1861 avec son beau toit-terrasse qui offre une vue panoramique sur la plage de l’Anse Rouge. Une tourelle d’escalier et une élégante véranda sont ajoutées une dizaine d’années plus tard pour agrémenter la tour plantier.

 

Cette maison-phare audacieuse et résolument moderne attire aujourd’hui de nombreux curieux.

 

 

Cet article vous a plu ? Découvrez d’autres articles culturels et historiques !
Lire le blog

Vous souhaitez visiter le Bois de la Chaise et la plage des Dames ? 

Réservez votre visite


Envie d’évasion ? Vous souhaitez vous inspirer pour un voyage sur l’île de Noirmoutier ?

Cliquez ici


 

Sources : nous tenons à remercier les personnes qui ont apporté leur aide pour l'élaboration de cet article.
-    Vincent Cristofoli, responsable de l’hôtel Jacobsen et du service culturel de la communauté de communes de l'île de Noirmoutier
-    L’Association Les Amis de l’île de Noirmoutier pour les anciennes cartes postales
-    Livre "île de Noirmoutier" de Bruno  Barbier, Itinéraires de découvertes, éditions Ouest-France

 

 

 

LA NEWSLETTER DE L'ÎLE DE NOIRMOUTIER

Idées de sorties, événements, actualités, portraits de passionnés : chaque trimestre

Illustration bloc newsletter

Derniers commentaires

Muriel Leclair

Hâte de venir bientôt sur votre île que je connais pas

Léa, dénicheuse de bons plans

Bonjour Madame,

N'hésitez pas à venir à l'office de tourisme pour une mine d'informations et de conseils. Nous serons ravis de vous accueillir. Bonne journée et à bientôt sur l'île de Noirmoutier !

Maryse Simon

Bientôt une semaine au Vieil..Enfin..après deux reports de location because confinement..on croise les doigts..L'ile de mon enfance...le passage du Gois au dernier moment..terrifiant..

Léa, dénicheuse de bons plans

Bonjour Madame,
Vous pouvez venir sur l'île de Noirmoutier dans une semaine. La limitation des 10 km ne sera plus d'actualité. Bonne nouvelle ! Vous allez pouvoir retrouver votre île d'enfance !

Pour le passage du Gois, il faut toujours vérifier les horaires de marée basse. Il faut également vérifier les coefficient : 30-40, passez à l'heure de la marée basse, 40-50, passez jusqu'à 30 min avant et après l'heure de marée basse, 50-70, passez jusqu'à 1h avant et après l'heure de marée bassen 70-100, on peut passer jusqu'à 1h30 avant et après l'heure de marée basse. Attention, si le temps n'est pas clément (tempête, vent fort, fortes pluies), il faut également se rapprocher de l'heure de marée basse pour ne pas se faire surprendre.

Bonne journée et à bientôt sur l'île de Noirmoutier !

Lebouc Bernadette

Très bonnes informations, c'est notre lieu de vacances préféré.
Que ce soit la plage où la forêt c'est merveilleux.

Léa, dénicheuse de bons plans

Bonjour Madame,

Nous sommes ravis que cet article vous ait plu ! L'île de Noirmoutier est splendide et nous gâte avec ses paysages naturels diversifiés.
Bonne journée et à bientôt sur l'île de Noirmoutier !

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

À lire aussi

Le Bal Compagnie Remue-Ménage ©Tecnipix
Lire l’article
écrit par Léa, dénicheuse de bons plans
Actus/Nouveautés • Inspirations

Vos vacances de Noël sur l’île de Noirmoutier

Lire l’article
Noël sur l’île de Noirmoutier ©Quentin Boulegon
Lire l’article
écrit par Léa, dénicheuse de bons plans
Actus/Nouveautés

10 idées de cadeaux de Noël « Made in Noirmoutier »

Lire l’article