matomo
Site de l’office de tourisme
Noirmoutier
Le blog

Découvrez
nos moments vrais

sur l'île de Noirmoutier
Les palourdes sur l'île de Noirmoutier

Comment cuisiner les coquillages, au retour de la pêche à pied ?

A l’heure des grandes marées, l’île de Noirmoutier voit arriver de nombreux pêcheurs à pied en quête de coquillages, pour le plaisir de la pratique mais aussi (voire surtout ?) pour la dégustation iodée qui les attend.

Que pêche-t-on sur l’île de Noirmoutier ?

Palourdes, crevettes grises ou roses, bigorneaux, moules, coques, huîtres et autres crabes… Les trouvailles sont nombreuses ici ! Si les habitués connaissent déjà les coins réputés prolifiques, les novices peuvent se retrouver “perdus” face à la variété des plages et des sites de pêche que comporte l’île de Noirmoutier.

Pour eux, la carte suivante sera donc bien utile :

Carte zones de pêche à pied
Carte zones de pêche à pied

Parmi tous ces coins, on retiendra évidemment le Passage du Gois, pour le cadre mais aussi pour la richesse des coquillages que l’on y trouve. Attention cependant aux caprices des marées. Une fois lancé dans sa partie de pêche, il n’est pas rare de se retrouver surpris par la mer qui commence à remonter. Pensez donc bien à consulter les horaires de marée pour ne pas vous retrouver piéger, et à observer régulièrement votre environnement.

 

Traversée du passage du Gois à pied - Alexandre Lamoureux
Traversée du passage du Gois à pied - Alexandre Lamoureux

 

Conseils
Évitez de ramasser les coquillages fouisseurs qui se trouvent à même le sable. Ils peuvent être porteurs de maladie. 
Une fois votre pêche terminée, rincez vos coquillages à l’eau de mer, et dégustez-les dans les 24 heures !
 

Avant de partir armé de votre épuisette et de vos bottes, pensez également à vérifier que les conditions sanitaires des lieux de pêche à pied sont optimales, en consultant le site de l’ARS des Pays de la Loire, mis à jour en temps réel.

 

Je vérifie les conditions sanitaires
 

Pour retrouver les astuces et la réglementation à respecter durant votre partie de pêche à pied, découvrez la rubrique “pêche à pied” de notre site en cliquant ici

 

Quand pêcher ? 

Du mois de septembre jusqu’à décembre 2020, les occasions sont nombreuses et laissent place à de longues séances de pêche à pied, pour le bonheur des grands et des petits. Avec des coefficients grimpant jusqu’à 113 le samedi 19 septembre, 115 le dimanche 18 octobre ou encore 109 le 16 novembre, vos séances de pêche à pied s’annoncent prometteuses ! 

 

Voir les horaires de marées


Pensez à vérifier les horaires et les coefficients de marées afin d’organiser au mieux votre activité.

 

Pêche à pied sur l'île de Noirmoutier - JS Evrard
Pêche à pied sur l'île de Noirmoutier - JS Evrard

 

Paul, 8 ans, nous raconte sa dernière partie de pêche à pied :

 

“On était avec papa et des amis et on avait apporté les grattoirs, les épuisettes et des paniers. En tout, on a ramassé 2 kg de palourdes et 100 crevettes. Moi, j’ai pêché 50 crevettes, autant que papa, et même une grosse. On les a mangées à l’apéritif, c’est papa qui les a préparées.”

 

Envie d’en savoir plus sur les astuces de Paul pour partir le panier rempli ? 
Découvrez son témoignage 

 

Le coin des gourmands

Votre partie de pêche à pied s’est révélée fructueuse ? Félicitations ! Il est maintenant temps de déguster le fruit de votre récolte. Et pour cela, suivez les conseils d’experts. 

 

Cuire les crevettes roses ou grises

  1. Dans une casserole, portez à ébullition un grand volume d’eau avec une grosse poignée de gros sel de l’île de Noirmoutier
  2. Lorsque l’eau bout, plongez les crevettes préalablement rincées à l’eau claire
  3. Quand les crevettes remontent à la surface, il est temps de les égoutter à l’aide d’un écumoir !
Assiette de crevettes roses - Gastronomie
Assiette de crevettes roses - Gastronomie

 

Notre astuce recette “Crevettes grises sautées à l’ail et au romarin”

 

Pour faire le plein de saveurs, essayez-vous à la recette suivante :

 

Ingrédients pour 300g de crevettes grises cuites :

  • 2 gousses d’ail
  • 2 brins de romarin
  • 5 cuillères à café d’huile d’olive
  • 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre
  1. Hachez l’ail, récupérez les aiguilles du romarin et rincez-les,
  2. Dans un plat, préparez votre marinade en mélangeant l’huile avec l’ail haché et le romarin
  3. Ajoutez vos crevettes, mélangez le tout et placez au frais pendant 20min
  4. Dans un wok ou à la poêle, faire sauter les crevettes 2 à 3min.
  5. Terminez en salant et en poivrant

Bonne dégustation !
 

La cuisson des coques

  1. A votre retour de pêche, dans un grand saladier, faites dégorger les coques dans de l’eau froide avec du gros sel, brassez-les à l’aide de votre main et laissez reposer au moins 30min. Brassez à nouveau, rincez-les bien et égouttez-les.
  2. Dans une casserole, faire fondre une bonne noisette de beurre. Vous pouvez également ajouter un oignon émincé ainsi que du persil ou de la ciboulette. 
  3. Ajoutez les coques, faites les revenir à feu vif et remuez jusqu’à ce qu’elles soient toutes ouvertes.

La cuisson des palourdes à la vapeur

  1. Comme pour les coques, faites tremper les palourdes dans un saladier d’eau claire et salée pendant 30min puis rincez. 
  2. Pendant ce temps, hâchez deux gousses d’ail. 
  3. Lorsque les palourdes ont dégorgé, faites revenir une noisette de beurre à la casserole, ajoutez l’ail et faites dorer. 
  4. Jetez les palourdes dans la casserole, ajoutez 10cl de vin blanc et laissez cuire 4min à couvert. 
  5. Remuez la préparation de temps en temps, jusqu’à ce que toutes les palourdes soient ouvertes.
La cuisson des palourdes
La cuisson des palourdes

 

Astuce : vous pouvez farcir vos palourdes au beurre persillé ou à la crème, puis les mettre au four jusqu’à ce que la farce dore. 

 

Bonne dégustation !
 

La cuisson des bigorneaux

  1. Comme pour les coques et palourdes, faites tremper les bigorneaux dans un saladier d’eau claire et salée (comptez 30g de sel par litre d’eau) pendant 30min puis rincez-les. 
  2. Dans une casserole, portez à ébullition 1L d’eau accompagné d’un bouquet garni (thym et laurier) et d’une poignée de gros sel. 
  3. Jetez les bigorneaux dans l’eau bouillante et laissez pendant 6min. 
  4. Retirez la casserole du feu et laissez refroidir les bigorneaux dans l’eau de cuisson.

A déguster froid ou chaud avec du pain et du beurre, au naturel !

 

Astuce : pour les plus gourmands, pourquoi ne pas accompagner vos bigorneaux cuits et décortiqués d’un écrasé de pommes de terre de l’île de Noirmoutier à l’ail ?
 

La cuisson des crabes et araignées

 

Le saviez-vous ? La méthode de cuisson varie selon le sexe de l’araignée pêchée ! 
Pour les araignées femelles, il faudra en effet de l’eau non salée, à l’inverse de l’araignée mâle qui nécessite de l’eau salée (30g par litre d’eau).

  1. Dans une casserole, portez l’eau (salée ou non) à ébullition 
  2. Plongez l’araignée de mer dans l’eau bouillante, repliez les pattes sous l’animal, et appuyez sur la carcasse à l’aide d’un ustensile pour que celle-ci se remplisse entièrement et cuise de façon homogène. 
  3. Au bout de 25min de cuisson, retirez la casserole du feu et égouttez. 

Laissez refroidir et dégustez tiède !

 

Crabes et araignées de mer
Crabes et araignées de mer

 

Comment décortiquer les araignées de mer ?

  1. Commencez par retirer les pattes en les saisissant à la base et en les faisant tourner. Pour les casser, aidez-vous d’un casse-noix. 
  2. Ouvrez la carapace en soulevant la queue à l’aide d’un couteau, et en la cassant. 
  3. Glissez le couteau à l’intérieur de la carcasse par l’arrière du plastron. Soulevez le bout du couteau pour détacher le coeur. 
  4. Séparez la carapace du coeur. Cette dernière partie va maintenant pouvoir être nettoyée. 
  5. Pour cela, retirez les branchies, cassez les mandibules et nettoyez le tout à l’aide du couteau. Evitez de rincer à l’eau claire ou vous risquer de perdre en saveur. 
  6. Séparez ensuite le coeur en deux puis coupez au ras des pattes dans l’épaisseur. Il sera ainsi bien plus facile d’accéder à la délicieuse chair !

Bonne dégustation ! 
 

La cuisson des moules marinières

 

Déguster les moules de bouchot de l'île de Noirmoutier
Déguster les moules de bouchot de l'île de Noirmoutier
  1. Commencez par nettoyer les moules en enlevant le byssus (sorte de fibre que l’on peut retrouver sur la coque du mollusque) à l'aide d'un couteau et en les grattant. Retirez le sable. 
  2. Dans un faitout, ajoutez une bonne noisette de beurre, deux échalotes émincées et 15cl de vin blanc. Ajoutez les moules.
  3. Pendant 2-3min, laissez les s’ouvrir à feu vif en remuant de temps en temps. 
  4. Dès qu’elles sont ouvertes, conservez le jus de cuisson et retirez simplement les moules. Placez-les dans un plat et conservez-les au chaud. 
  5. Replacez le faitout sur le feu. Dans la préparation, ajoutez une bonne noisette de beurre et faites bouillir quelques instants.
  6. Versez ce jus sur les moules. Saupoudrez le tout de persil et dégustez ! 

Et voilà ! Votre pêche est prête à être dégustée ! Le plaisir d’une activité ludique se partage désormais autour de votre table. 
 

Derniers commentaires

Patrick Paul Yves Bernard

Commentaires justes, sympathiques et bien mérités pour Noirmoutier !

Franck Guiral

Bjr nous y venons en famille quasi tout les ans
Les journées sont trop courte

Ajouter un commentaire

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.

À lire aussi

Festival des Sciences - L'Océan et l'Homme
Lire l’article
écrit par Charlotte, amoureuse de l'île de Noirmoutier
Actus/Nouveautés

7ème édition du Festival des Sciences de Noirmoutier

Lire l’article
Plage de la Guérinière - Joncheray
Lire l’article
écrit par Charlotte, amoureuse de l'île de Noirmoutier
Inspirations

Top des inspirations pour un séjour en mode “nature”

Lire l’article